La conservation des huiles végétales, selon leur pouvoir d'oxydation

Publié le par Françoise

La conservation des huiles végétales, selon leur pouvoir d'oxydation
La conservation des huiles végétales, selon leur pouvoir d'oxydation

Les huiles végétales ont des vertus indiscutables, on peut en user et en abuser !

Leur emploi dans les soins de beauté a toujours été très répandu, aussi longtemps que nous remontions dans le temps et quelle que soit la civilisation prise en compte.

********************

Tout d'abord il est fortement conseillé de les choisir de qualité biologique et de première pression à froid.

********************

Il me semble important également, afin de conserver leurs vertus au mieux, de connaître leur temps de conservation, de  savoir donc celles qui ont l'indice d'oxydation le plus important. Que ce soit pour un usage en cuisine, en cosmétologie ou en SAF (saponification à froid).

********************

J'ai lu un article très intéressant à ce sujet dans le manuel "Les huiles végétales Huiles de santé et de beaute", de Chantal et Lionel Clergeaud.

J'essaie d'en faire ici une petite synthèse :

Une huile contient des acides gras saturés, et des acides gras insaturés, qui se caractérisent par leur capacité à fixer un ou plusieurs atomes d'hydrogène.

De manière générale, plus l'acide gras possède de doubles liaisons, plus sa vitesse d'oxydation est élevée. l'oxydation des acides gras entraîne une transformation en molécules qui peuvent s'avérer toxiques pour l'organisme.

L'indice d'iode représente le nombre de doubles liaisons et, de ce fait, la résistance, plus ou moins grande, d'une huile vis-à-vis de l'oxydation qu'elle subit en vieillissant.

Ce chiffre n'est en fait qu'un indice permettant un classement des huiles végétales en huiles non siccatives, demi-siccatives ou siccatives. Ces dernières regroupent, bien sûr, les huiles se conservant le moins bien.

********************

Voici une liste d'huiles avec leur indice d'iode. On va ici de la moins oxydable vers la plus oxydable, la plus fragile donc...

  • Noix de cajou : 76
  • Noisette : 83
  • Arachide : 86
  • Ricin : 86
  • Olive : 90
  • Pistache : 92
  • Avocat : 63-95 (prendre la moyenne)
  • Amande douce : 95
  • Colza : 101
  • Pépins de raisin : 106
  • Sésame : 112
  • Germe de blé : 115
  • Germe de maïs : 121
  • Pépins de courge : 122
  • Carthame : 124
  • Soja : 130
  • Tournesol : 132
  • Noix : 145
  • Inca inchi : 182
  • Lin : 190

L'huile de cameline est proche de l'huile de lin.

********************

Voilà ce que j'ai pu retenir de ma lecture de ce livre, concernant le pouvoir oxydatif des huiles.

Il donne par ailleurs de nombreuses explications sur les huiles, leurs différentes vertus, utilisations, avec conseils, recettes santé et beauté..

La conservation des huiles végétales, selon leur pouvoir d'oxydation

Ici un autre classement, présentant cette fois les huiles par

ordre alphabétique, trouvé sur le site d'Aroma'Zone.

Il donne une bonne idée du risque d'oxydation de nombreuses huiles (celles qu'on trouve sur le site en fait).

 

Légende :
  • en vert les huiles et beurres peu sensibles à l'oxydation
  • en orange les huiles végétales sensibles à l'oxydation
  • en rouge les huiles végétales très sensibles à l'oxydation (selon la méthode décrite ci-dessus)
  • en rouge avec un halo vert les huiles végétales qui compte-tenu de leur richesse en composants antioxydants (notamment vitamine E) sont peu sensibles.

Et voilà le lien pour accéder à ce dossier thématique si vous voulez en savoir plus:

Pour qu'une huile se conserve mieux, vous pouvez, après ouverture, y ajouter un peu de vitamine E...

       

La conservation des huiles végétales, selon leur pouvoir d'oxydation

Commenter cet article