POURQUOI CHOISIR LE BIO? Pourquoi faire ses cosmétiques soi-même?

Publié par Françoise

POURQUOI CHOISIR LE BIO? Pourquoi faire ses cosmétiques soi-même?

Pourquoi tant de personnes aujourd'hui font-elles elles-mêmes leurs cosmétiques? Pourquoi changent-elles leur manière d'aborder l'hygiène, la beauté?

D'où vient cette prise de conscience? Quand on s'intéresse un tant soit peu à la composition des produits vendus dans le commerce, eh bien, on a peur... 

Etre belle ( ou beau ^^ ) oui, mais pas à n'importe quel prix !

Il est donc important de savoir ce que contiennent les produits que l'on met tous les jours sur son visage, son corps, ses cheveux...  Autant que de savoir ce que l'on  met dans son assiette...

********************

Allez c'est parti, accrochez-vous !

Dans la plupart des produits conventionnels, même parmi les plus chers, on trouve de nombreux ingrédients toxiques :

  • Des dérivés de la pétrochimie ( les huiles minérales, corps gras dérivés du pétrole, oui...avantageux pour le fabricant, mais inertes, qui n'apportent rien à la peau, peuvent même être occlusifs...).
  • Des silicones et les polymères : matières plastiques faites pour lisser, donner une texture facile à étaler. On en trouve dans tous les produits : pour les cheveux, la peau, le maquillage. La plupart sont synthétiques et peu biodégradables, très polluants pour la Planète (on en retrouve dans le foie des poissons ! ).
  • Des matières éthoxylées (le plus souvent des solvants ou des tensioactifs) dont la fabrication nécessite l'utilisation d'un gaz toxique et réputé cancérigène. Leur biodégrabilité laisse aussi fortement à désirer.
  • Des conservateurs (comme les parabens, très décriés aujourd'hui).
  • Des parfums synthétiques, des colorants, des sels d'aluminium...

Des substances irritantes sont présentes dans les humectants, les émulsifiants, les solvants, les parfums, les conservateurs...

Les perturbateurs endocriniens sont très nombreux, et présents dans la plupart des produits conventionnels.

La liste complète serait trop longue...Bref, peu de végétal, peu de naturel, beaucoup de synthétique dans tout ça !

Utilisés de façon répétée, on comprend que ces produits ne nous veulent finalement pas que du bien...

**********************

Depuis 1998, en Europe, les cosmétiques doivent afficher la liste des ingrédients sur l'emballage.

Alors oublions le packaging aguicheur, et ne nous fions pas aux termes employés sur le flacon, le pot, comme "Naturel", ou "Enrichi à l'huile de ...".

Penchons-nous plutôt sur cette fameuse liste (INCI) qui contient essentiellement des termes latins, des dénominations anglaises et scientifiques.

Il faut savoir que les 5 premiers ingrédients de la liste représentent toujours environ 70 % de la formule (souvent de l'eau en début de formule...).

L'ingrédient que l'on lit en premier est celui dont le pourcentage est le plus important. Plus on descend dans la liste, plus la quantité diminue. La liste affiche les ingrédients dans leur ordre décroissant...

Et ce n'est pas tout !

Au-dessous de 1 %, l'affichage est libre ! Ce qui signifie que l'on peut trouver une huile essentielle dosée à 0,1 % placée dans cette liste avant un ingrédient toxique pourtant dosé, lui, à 0,9 %.

Vous commencez à saisir?

********************

Quant aux actifs, mis en avant à grands coups de pub ( d'où les prix...ben oui, ça coûte cher cette mise en scène, et les "égéries" des grandes marques ne ramonent pas non plus pour la suie pardi !),  leur efficacité n'est pas toujours prouvée. Et ils sont bien souvent synthétiques, et présents à moins de 1 % dans la formule...

********************

 Pour simplifier, entre une huile végétale bourrée de vitamines et d'acides gras essentiels et une crème contenant à peine 1 % du "plus précieux actif", à l'efficacité peu évidente sur la peau, perdu dans une mer d'ingrédients inertes ou, plus grave, toxiques, il faut faire son choix.

Pour moi c'est fait, et je n'ai aucun regret !

********************

On ne passe pas, bien sûr, du tout synthétique au tout naturel du jour au lendemain. Mais on peut commencer à réfléchir, faire évoluer sa façon de prendre (vraiment) soin  de soi.

*********************

On peut opter pour les produits "bio", avec un label reconnu, si on n'a pas le temps de faire soi-même ses propres soins. Ou commencer tout doucement, par des choses simples, comme l'utilisation des huiles végétales (démaquillage, soin de la peau et des cheveux...), reprendre certains trucs de nos grands-mères, avec des ingrédients naturels (masques aux fruits, aux argiles, au miel, au yaourt, le marc de café, etc...).

Vous pourrez trouver, ici, sur ce blog, quelques recettes simplissimes ICI ou  , ou encore  , et d'autres à venir...ou faire des recherches sur d'autres blogs, il y en a tant... 

********************

Si on  fait le choix de fabriquer soi-même ses produits, on choisit tous ses ingrédients, en connaissance de cause. Génial non?

Et on  y prend un vrai plaisir ! "C'est moi qui l'ai fait"... Ça c'est chouette, et gratifiant en plus (✿◠‿◠)˙·٠•●♥         

Oubliée, l'importance donnée au côté luxueux des flacons, des pots... On achète ses contenants, on en récupère et on recycle,  on choisit ses ingrédients et ses actifs selon ses besoins, bref on a tout à y gagner. Pour moi il est là le vrai luxe (◠‿◠)         

J'espère par ce modeste blog contribuer à vous aider, vous amener, avec mes petites expériences, mes partages, à y prendre goût autant que moi... Ce serait une vraie satisfaction !

*********************

Pour plus d'informations sur les ingrédients toxiques, les labels "Bio", se reporter au livre de julien KAIBECK, dont je me suis en partie inspirée ici: "Slow cosmétique Le guide visuel". Vous pouvez également suivre les liens ci-dessous.

*******************

Voilà déjà un lien vers "La cocotte en papier", un blog qui nous fait une liste des additifs à proscrire :

 

*******************

Maintenant une petite vidéo très explicite :

********************

Autres liens qui peuvent être utiles pour aller plus loin, mieux comprendre cette triste réalité, aider à reconnaître les noms des ingrédients à éviter...

POURQUOI CHOISIR LE BIO? Pourquoi faire ses cosmétiques soi-même?

Publié dans Documentation